Entretien

Comment redonner du cachet à ses vieux volets en bois ?

07 mai 2018 3 min de lecture

Posséder des volets en bois apporte à votre habitation un charme incomparable. Cependant, ils peuvent se détériorer au fil du temps ; exposés aux intempéries et à l’humidité, ils s’usent et perdent de leur éclat. Peinture écaillée, fissure, bois noirci, ils méritent de retrouver leurs lettres de noblesse.

Découvrez dans cet article quelques astuces pour redonner à vos vieux volets en bois leur beauté d’origine.

Garder de beaux volets, cela commence par un entretien soigné !

©pxhere.com

Le bois étant un matériau naturel, il nécessite un entretien plus régulier que le PVC ou l’aluminium par exemple. La fréquence dépendra de votre lieu d’habitation et des conditions climatiques sur place : vous devrez prendre soin de vos volets plus régulièrement si vous habitez au bord de mer. Il est recommandé de réaliser cet entretien deux à trois fois par an.

Si vos volets sont en bois vernis, passer un chiffon humide suffira à les nettoyer. Vous pouvez utiliser du vinaigre blanc avec de l’eau chaude pour les taches plus tenaces, mais attention à bien essorer votre matériel ! Une fois cela fait, séchez vos volets à l’aide d’un chiffon microfibre pour laisser le moins d’humidité possible.

Si vos volets sont peints et que la peinture est en bon état, il est possible de les laver avec de l’eau tiède et des cristaux de soude. Essayez là aussi d’essorer votre éponge ou votre chiffon pour ne pas détremper le bois. Les volets maintenant nettoyés, séchez-les pour en retirer un maximum d’humidité.

Un entretien plus en profondeur avec la rénovation

Vos volets en bois sont abîmés ? Il est temps de les rénover et de leur donner une seconde jeunesse.

Commencez par démonter vos volets. Il est préférable de travailler sur ceux-ci à plat, posés sur des tréteaux. Ne vous y prenez pas juste après une averse : le bois doit être le plus sec possible, réservez cette rénovation pour les beaux jours !

Vous devrez ensuite nettoyer vos volets. Dans le cas où la peinture est assez détériorée, il faut décaper pour la retirer entièrement et la remplacer par la suite. Cette étape est inutile dans le cas d’une peinture légèrement abîmée : vous pouvez vous contenter d’un simple nettoyage. Dans les deux cas, il faudra ensuite poncer vos volets en bois.

©pxhere.com

A vos pinceaux !

Pour l’étape suivante, le choix est vôtre. Vous pouvez dans un premier temps appliquer un traitement anti-champignons ou anti-insectes pour protéger davantage le bois. La suite dépendra de vos volets : sont-ils peints ou simplement recouverts d’une lasure ? Vous pouvez respecter leur apparence d’origine ou les recouvrir d’une nouvelle couleur, après vous être renseigné sur la faisabilité de votre projet auprès du service urbanisme de la mairie.

Quelques conseils : peignez toujours dans le sens de la fibre du bois et préférez plusieurs couches fines à une couche plus épaisse. Travaillez à l’ombre afin que la peinture ou la lasure ne sèche pas trop vite et vous donne le temps de recouvrir votre volet entier. Il est également judicieux de préférer une peinture adaptée aux boiseries extérieures.

Une fois votre produit appliqué, laissez vos volets sécher avant de les raccrocher et de profiter de vos volets !

En résumé

Les volets en bois sont un atout pour ajouter un cachet à la façade de son habitation. Il ne faut cependant pas négliger leur entretien : un nettoyage régulier (2 à 3 fois par an) et une rénovation tous les 5 ans environ vous permettront de les conserver longtemps et de garder leur charme intact.

Si un entretien aussi récurrent ne vous convient pas, Vue d’ici vous propose des volets battants en polyuréthane imitation bois pour concilier le plaisir visuel du bois et le confort d’utilisation du composite polyuréthane.

Partager