Entretien

Bien choisir les fermetures de son habitation en bords de mer

07 mai 2019 2 min de lecture

L’environnement côtier nécessite de nombreuses exigences particulières concernant le choix des fermetures de son habitation. Des contraintes esthétiques mais aussi techniques s’imposent rapidement. Vue d’ici vous guide dans votre décision.

Choisir la bonne couleur de volets

Les bords de mer étant souvent des zones particulièrement touristiques, il n’est pas rare que les façades des habitations soient soumises à de nombreuses contraintes d’urbanisme afin de garantir l’image caractéristique de la région. Dans ce cas précis, un schéma directeur de coloration vient définir le nuancier précis des teintes autorisées pour la commune ou la ville.

Vous serez amenés à devoir déclarer vos travaux auprès de la mairie et du service d’urbanisme dès lors que ceux-ci entraînent une modification de l’aspect extérieur de votre habitation. Ces autorités sauront alors vous aiguiller quant aux éventuels nuanciers à respecter.

Ruelle piétonne avec maisons blanches bord de mer

Les contraintes techniques

Le bord de mer s’avère être un environnement particulièrement exigeant en matière d’intempéries : vent, sable, sel… Tous ces éléments peuvent accélérer considérablement la détérioration progressive de vos volets, portails et clôtures. C’est pourquoi il est primordial de prendre le temps de réfléchir au matériau le plus adapté pour vos fermetures.

N’oubliez pas, par ailleurs, que dans certaines zones protégées, l’aspect final de vos fermetures peut être imposé par l’Architecte des Bâtiments de France. Dans ce cas, il se peut que vous n’ayez que très peu de choix concernant le matériau à utiliser souvent réduit au plus traditionnel : le bois et/ou le composite polyuréthane.

Battant de voolet bleu pastel avec charnière blanche

Quel matériau privilégier pour ses fermetures ?

Afin de répondre au mieux aux contraintes liées aux intempéries, privilégiez des matériaux résistants ne demandant que peu d’entretien. L’aluminium ou les fermetures en composite polyuréthane sont les plus adaptés. A l’inverse, évitez tant que possible les fermetures en bois qui souffriront invariablement des contraintes de l’environnement côtier si vous ne les entretenez pas de façon très régulière.

Dans le cadre où des fermetures traditionnelles vous seraient imposées sachez que les volets en composite polyuréthane peuvent par ailleurs imiter parfaitement l’aspect d’un volet en bois, et peuvent donc passer la validation de l’Architecte des Bâtiments de France.

Enfin, sachez également que le polyuréthane en plus d’une résistance sans égale au temps et aux intempéries peut également se décliner dans un nombre de teintes infinies qu’il vous sera alors possible d’adapter aux éventuelles exigences de votre région.

Pettie maison blanche aux volets verts fermés donnant sur la mer

En conclusion

Bien que vous puissiez opter pour des fermetures en aluminium pour vos habitations en bord de mer (si celles-ci ne sont pas soumises à des réglementations d’urbanisme), le composite polyuréthane nous semble être le matériau le plus polyvalent : résistant, ne nécessitant aucun entretien, personnalisable et pouvant imiter à s’y méprendre les traditionnelles fermetures en bois.

Partager